Logo du site

L’agrivoltaïsme, un outil de protection climatique au service des vignes avant tout

Les vignes sont de plus en plus exposées à des situations de sécheresse, impactant la conduite de culture et la qualité des vins, voire la pérennité de certaines parcelles. L’agrivoltaïsme dynamique développé par Sun’Agri s’avère l’un des moyens très efficaces pour répondre à ces enjeux liés au changement climatique.

D’après les études menées dans le cadre du projet Laccave de l’INRA sur le changement climatique et la vigne, la température moyenne de l’air a augmenté a connu une hausse de 1,4° entre 1900 et 2010, avec des précipitations plus importantes dans le Nord et plus faibles dans le Sud. Conséquences sur les vignes : des stades de développement plus précoces dans toutes les régions viticoles, une maturation qui a lieu dans des conditions de plus en plus chaudes, des dates de vendanges de plus en plus avancées (+15 jours à +26 jours selon le secteur entre 1950 à 2010) et une baisse des rendements. Côté qualité, les vins présentent une teneur en alcool plus forte (+0,5 à +1°) et un taux d’acidité plus faible (-0,5 à -1 g/l), avec une modification sur la composition aromatique. Ces tendances climatiques devraient encore s’accentuer ces prochaines années, avec des effets variables selon les cépages et les régions. 2019 reste ainsi particulièrement dans les mémoires, entre les gels printaniers et la canicule estivale qui ont dévasté les vignobles français.

Pour s’adapter à ces évolutions, Sun’Agri a développé l’agrivoltaïsme dès 2009. Les objectifs : protéger les vignes des répercussions du changement climatique et ainsi, sécuriser la production des viticulteurs.

Les besoins des plantes priorisés

L’agrivoltaïsme dynamique repose sur l’installation de panneaux photovoltaïques inclinables à + ou – 90° au-dessus des vignes, selon un écartement qui préserve la densité de plantation et à une hauteur suffisante pour permettre le passage des engins agricoles. Basé sur des algorithmes élaborés sur mesure, le pilotage en temps réel permet d’orienter les persiennes en fonction des besoins d’ombrage ou d’ensoleillement des cultures. Ainsi, en position couvrante, les plantes peuvent être protégées d’un excès de soleil et donc du stress hydrique, avec des économies d’eau à la clé, mais aussi des risques de gelées printanières, la température au sol étant préservée (+1 à +3°C). En période de photosynthèse, l’effacement des panneaux leur permet de profiter d’un maximum de lumière.

En complément, et selon l’inclinaison induite, de l’énergie électrique est générée à partir du rayonnement solaire et celui réfléchi par le sol.

Une technologie innovante reconnue et validée

Sun’Agri a été déjà récompensée à plusieurs reprises pour cette technologie de rupture. D’abord avec la médaille d’Or des innovations lors du SITEVI1 Innovation Awards. Puis, en 2020, avec le prix Pink Lady, sur la thématique « Adaptation au changement climatique »,  décerné par le jury de Natur’Tech, concours national de référence pour l’innovation en agriculture. Et en fin d’année, l’obtention de la médaille d’or, catégorie Machinisme et automatisme, du concours SIVAL2 Innovation 2021.

Autant de marques de reconnaissance encourageantes, qui confirment l’intérêt de l’agrivoltaïsme en tant qu’outil pour s’adapter au changement climatique et de sécurisation des rendements des cultures

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.sunagri.fr

1 SITEVI : salon international des équipements et savoir-faire pour les productions vigne-vin, olive et fruits-légumes

2 SIVAL : salon des productions végétales




Évènements en rapport

Climat, le défi de la filière viticole : l’agrivoltaïsme dynamique, outil de protection des cultures face aux aléas climatiques

Le 09 Mars à 15h15

Inscrivez-vous pour participer à la table ronde organisée par Sun'Agri

Je visionne le replay
Entreprises en rapport
SUN’AGRI
Articles en rapport
rencontres-vitisphere.fr, 2022