Logo du site

Performance Pulvé, un diagnostic pour vous aider à faire le bon choix

Pulvérisateur Berthoud dans les vignes

Et si, pour choisir le pulvérisateur le mieux adapté à votre exploitation, vous vous aidiez des notations du dispositif Performance Pulvé. Objectives, ces données classent les différents matériels en fonction de la qualité d’application et de leur potentiel pour réduire les quantités de produits phytosanitaires utilisées. Suivez le guide !

Les exigences réglementaires, environnementales et sanitaires se renforcent campagne après campagne dans les vignobles. Si les enjeux sont louables – qualité de la pulvérisation accrue, limitation de la dérive, réduction des quantités d’intrants utilisées, sécurité des riverains... –, les outils déployés pour y parvenir, ne sont pas toujours simples à mettre en place. Les constructeurs de pulvérisateurs innovent pour répondre à ces multiples demandes. Mais difficile parfois de s’y retrouver dans ces avancées technologiques. D’où l’idée de l’IFV, l’Institut français de la vigne et du vin, de mettre au point le dispositif « Performance Pulvé » : un service destiné aux viticulteurs et à leurs conseillers pour les aider dans le choix du renouvellement des appareils de traitement.

Pulvérisation, les facteur clé de la réussite 
A quantité égale pulvérisée, les niveaux de bouillie déposés sur la vigne peuvent varier de 1 à 5 au stade précoce et de 1 à 2 au stade tardif (essais IFV) . Prendre le temps de choisir l’équipement le mieux adapté – qui revient souvent à faire un compromis entre efficacité des traitements, maniabilité, débit de chantier, confort de travail, ZNT, voisinage… - est capital. Il conviendra ensuite :
- D’adapter les paramètres de traitement (nombre de rangs traités par passage, vitesse d’avancement, volume/ha, régime ventilation, pression …)
- De prendre le temps de bien régler son matériel
- De tenir compte des conditions climatiques (température, hygrométrie et vitesse du vent)
- Et de respecter la réglementation et d’adopter de bonnes pratiques

4 notes, 7 classes pour évaluer la qualité de pulvé sans se tromper

Les notations attribuées à chaque pulvérisateur reposent sur le bilan de tests conduits depuis 2013 sur le banc d’essais EvaSprayViti, une vigne artificielle composée de quatre rangs de 10 mètres de long. C’est à partir de la quantité de dépôts de produits sur la vigne et la répartition sur la végétation qu’est mesurée la qualité de la pulvérisation. Les notes détaillées (A+, A, B ou C) se rapportent à un stade végétatif donné et à un réglage associé (type de buse, vitesse d’avancement, technologie utilisée...) et expriment un potentiel de réduction d’intrants par rapport au matériel de référence majoritairement utilisé en France.

En complément, une note synthétique est attribuée à chaque matériel pour avoir une vision globale de leur efficacité en termes de qualité de pulvérisation et de potentiel d’économie en produits phytosanitaires sur toute la campagne. Le dispositif liste sept classes de performance : la classe 1 étant la meilleure note sur ce critère.

En route vers la transition agroécologique au vignoble

Le premier levier pour réduire le recours aux intrants est l’amélioration de la qualité de pulvérisation. Le dispositif Performance Pulvé est une aide précieuse pour les viticulteurs bien sûr mais également pour les constructeurs afin d’appuyer la promotion des modèles performants et d’orienter leurs choix techniques lors de la conception des machines. Cette grille de notation peut également aider les politiques publiques à attribuer des aides aux investissements dans le cadre de la transition agroécologique. La liste de tous les modèles qualifiés est disponible sur le site www.performancepulve.fr en cliquant sur l’onglet « les matériels qualifiés ». À noter que les marques du groupe France Pulvé y sont largement référencées.

Les avancées techniques, valorisées
Les technologies Air Drive, face par face, et Panel Jet, respectivement déployées par Berthoud et Tecnoma décrochent de très bonnes notations dans le classement Performance Pulvé : notation A pour les deux systèmes. Quant aux classes, Panel Jet décroche la plus haute performance, classe 1, tandis qu’Air Drive, obtient classe 1 ou 2 selon les équipements.

Évènements en rapport

FRANCE PULVÉ : pulvérisation : des solutions pour allier qualité d’application et productivité

Le 28 mars à 14h45

Cliquez ci-dessous pour visualiser le replay !

Je visualise le replay
Entreprises en rapport
FRANCE PULVÉ
Articles en rapport
rencontres-vitisphere.fr, 2022